MEET HER: ANNE LETONDOT DE ILLUSTRATION PATRIMOINE

Si vous êtes fan d’architecture et de décoration comme moi, vous avez certainement vue passer sur vos timeline le compte de  ILLUSTRATION DE PATRIMOINE.  Un compte tenu par Anne, une  entrepreneuse passionnée qui met en valeur le patrimoine sous toutes ses formes.

Instantanément, je tombe sous le charme de son travail et je veux l’interviewer pour le blog.

Je vous laisse découvrir son univers et sa vision de l’entreprenariat.

 

Peux-tu nous dire le job que tu rêvais de faire quand tu étais petite ?

 

Au plus lointain de mes souvenirs, je crois que je voulais devenir océanologue. L’immensité des océans me fascinait. Et puis, très vite, j’ai été rattrapé par les nombreux travaux manuels et activités créatives que l’on faisait à la maison. Entre la mosaïque, la customisation de mobilier, la couture, la photographie, les métiers à tisser les perles, il y avait de quoi faire. Mais ce que je préférais, c’était déplacer les meubles de ma chambre. Réagencer et changer d’ambiance. Bon, ça m’a valu des armoires renversées sur le dos ! Alors j’ai voulu être décoratrice d’intérieur pour faire ça « quand je serai plus grande » sans me faire gronder par les adultes. J’ai même acheté les Sims et je dessinais des plans sur des feuilles quadrillées avant de les créer dans le jeu ! 

 

 

Peux-tu nous parler de ton parcours scolaire ?

 

Il a été assez classique jusqu’à la fin de mon année de Première au lycée. J’ai fait un Bac S, dans une école qui prédestinait bon nombre de ses élèves à de « belles  prépas & grandes écoles ». Et puis, en Terminale, j’ai voulu préparer l’épreuve d’arts plastiques. Dans une filière scientifique, j’étais déjà le vilain petit canard je crois ! Mais je me suis accrochée, et j’ai ensuite pris le chemin des études d’architecture.

Que retiens-tu de tes années d’études supérieures ?

 

Déjà, que si on ne se sent pas « confortable » quelque part, il faut partir, quitte à mieux revenir, ou ne pas revenir du tout ! C’est un constat que j’ai fait en revenant d’Erasmus, ce lieu magique où la pédagogie française n’existe pas, et où j’ai pu étudier dans un cadre plus bienveillant. Il faut s’écouter et suivre ses intuitions, ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus.

Ensuite, que le diplôme c’est bien, mais que les compétences c’est également très important. Bien sûr que certains domaines nécessitent des diplômes, des « ordres » pour réglementer ces professions. Mais pour d’autres, beaucoup d’autres, le feeling et les compétences devraient primer surtout le nombre d’années d’étude et la filière suivie.

Très vite, tu as compris que tu ne voulais pas travailler en agence d’architectes et tu as créé ton propre métier.

Peux-tu nous dire comment est née illustration de Patrimoine ?

 

J’ai eu quelques expériences professionnelles « classiques », et bien que tout se passait bien, je ne me sentais à « ma place », cette place où on sens qu’elle a été crée pour soi. Durant mes études, j’aimais beaucoup dessiner des « élévations » [le terme technique pour désigner les dessins de façade]. Je me suis mariée l’été dernier, et j’ai dessiné la façade de l’église où on se disait « oui ». C’est resté dans un coin de ma tête, jusqu’en décembre 2018, où au cours d’une visite, je me suis dis : « ce bâtiment là, il faut que tu le dessines ! » Je suis rentrée, je l’ai dessiné, et je l’ai posté sur Instagram. Et ça a commencé comme ça !

Finalement, comme je le disais tout à l’heure, j’ai pris mes compétences, mes envies, j’ai tout mis dans une boîte, et j’ai secoué. Je n’ai pas eu tout de suite le déclic entrepreneurial. Pendant trois mois, je voulais juste faire ça « comme ça », car ça me plaisait, mais je ne voyais pas comment transformer cette idée en véritable entreprise dynamique. J’ai eu l’occasion de faire une exposition de mon travail durant 15 jours dans une boutique de déco qui met en avant des créateurs de manière régulière. Et ça a été le déclic. J’avais envie d’entreprendre, de voir grand, de voir loin. De ne pas m’arrêter à l’illustration sur papier pour le cadeau d’une grande-tante, mais j’avais envie de valoriser tous les patrimoines, pour tout le monde, et sur un tas de supports ! 

D’où te vient cette passion pour le patrimoine ?

 

Forcément, mes études en architecture ont été source d’inspiration. J’ai eu aussi la chance de découvrir plusieurs régions et pays différents en Europe, notamment lors d’une année d’Eramsus où j’ai pas mal voyagé.  D’ailleurs, j’ai toujours adoré ça. Chaque commande personnalisée me fait alors voyager encore un peu plus. Et travailler ainsi est un cercle vertueux. Plus je dessine le patrimoine, plus je l’apprécie. Et plus je l’apprécie, plus j’ai envie de le dessiner !

Découvrez ANNE LETONDOT de ILLUSTRATION DE PATRIMOINE. Une entrepreneuse qui met le patrimoine à l'honneur

Quel(s) conseil(s) aurais-tu aimé avoir avant de te lancer dans ton aventure entrepreneuriale ?

 

J’aurai aimé qu’on me dise de ne pas accepter de travailler avec des gens avec qui le feeling ne passe pas. Ça arrive, et ce n’est pas grave. Chacun devrait pouvoir créer son univers de travail avec qui il le souhaite.

Comment s’organisent tes journées de travail en tant que d’entrepreneuse ?

 

La première chose que je fais est de poster sur les réseaux sociaux. Toujours tôt le matin, c’est à ce moment que ma communauté est la plus active. J’aime ensuite reprendre la To-Do-List que j’ai écrite la veille pour  m’attaquer aux tâches de la journée. Je me laisse toujours un peu de temps « non prévu », car il y a toujours un appel, une commande, ou un changement de dernière minute qui s’ajoute au programme ! Toujours laisser de la place pour l’imprévu !

Découvrez ANNE LETONDOT de ILLUSTRATION DE PATRIMOINE. Une entrepreneuse qui met le patrimoine à l'honneur

Où trouves-tu ton inspiration ?

 

Sur les réseaux sociaux ! J’ai quelques comptes Instagram fétiches et qui m’inspirent beaucoup. Bien que je sois proche de la communauté « du patrimoine », j’ai aussi besoin de piocher mon inspiration dans d’autres domaines, comme la photographie, la littérature, le lifestyle. Ça me permet d’affiner mon univers de marque dans lequel j’ai envie d’emmener mes abonnées. Pour la partie entrepreneuriat, j’écoute quelques podcasts et suis l’actualité de quelques coachs d’entrepreneures.

 

Je réalise des dessins de patrimoine, connu ou non. A partir de photographies, je réalise le dessin numérique de la façade d’un bâtiment : musée, église, maison de famille, lieu de réception, boutique… J’aime dire que mes illustrations se trouvent à mi-chemin entre le contemporain des aquarelles de maison de famille – qui ne trouvent plus leurs places dans nos intérieurs modernes – et le relevé d’architecte, dessin très précis et respectant des normes graphiques très strictes.

Ensuite, l’illustration peut se décliner sur de nombreux supports. Des cartes de visite à la papeterie mariage, des étiquettes de bouteille de vin aux goodies, allant du tote bag à la carte postale.  Je travaille à la fois avec des particuliers, des structures publiques ou privées, comme des boutiques ayant pignon sur rue. Dès qu’il y a du patrimoine à valoriser, Illustration de Patrimoine a une réponse ! 

Qu’est-ce qui te fais te lever le matin?

 

Ce qui est génial, c’est que ça dépend des matins ! Parfois c’est car je sais qu’une illustration m’attend et est presque terminée. D’autres fois, c’est car je sais que ma journée sera consacrée à gérer mes réseaux sociaux et créer des visuels. 

Découvrez ANNE LETONDOT, une entrepreneuse qui met le patrimoine à l'honneur

Que penses-tu de la notion de sororité?

 

L’entraide et la solidarité est essentielle, surtout dans le monde de l’entrepreneuriat féminin. 

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir?

 

De toujours prendre autant de plaisir à faire ce que je fais tout en mettant mes outils au service du patrimoine. Et surtout, continuer à faire ce que j’aime au quotidien !

Découvrez ANNE LETONDOT, une entrepreneuse qui met le patrimoine à l'honneur

 

Anne, merci pour ton authenticité et le partage de ton expérience.

Pour découvrir sur son univers, je vous laisse jeter un oeil à ses différents réseaux sociaux

Instagram

Facebook

Loading Likes...
  • Comments ( 0 )

Laisser un commentaire

TOP