MEET HER: Sandrine de pause moderne

Récemment j’ai eu la chance d’interviewer Sandrine fondatrice de pause moderne Une box mensuelle qui a pour but de favoriser les moments de détente rien qu’a soi. J’ai immédiatement été séduite par cette box qui allie développement personnel et gourmandise.

Sans plus attendre, je vous laisse découvrir l’interview de Sandrine, une entrepreneuse talentueuse et inspirante.

 

Le job de tes rêves quand tu étais petite ?

 

Probablement le métier de couturière … Alors que j’étais encore haute comme trois pommes, j’adorais déjà les aiguilles, le fil, le tissu… Réelle source d’inspiration ! J’adorais demander à ma maman Ana des morceaux de tissus pour confectionner les vêtements pour mes poupées et réaliser les pulls en crochet pour ma petite chienne Kelly. C’est ma maman qui m’a appris à manier l’aiguille, la machine à coudre ou encore à passer une maille correctement, qu’est-ce que j’ai pu l’embêter « Maman montre moi ça, et ça … »

 

Peux-tu nous parler de ton parcours scolaire ? 

 

J’ai eu un parcours scolaire plutôt classique. Mais c’est au collège à Cergy que j’ai pris un nouveau tournant, grâce à mon professeur principal. J’ai eu le courage de lui dire ce que j’aimais faire, c’est à dire la couture, il a fait des recherches de son côté et m’a trouvé une formation dans un lycée à Ermont-Eaubonne en artisanat et métiers de l’art. Et c’est grâce à cette formation que je me suis vraiment épanouie car j’ai beaucoup appris. J’ai obtenu mon Bep métier de la mode, mon Baccalauréat Artisanat et métier d’art et à la suite d’un concours organisé par le Rotary Club : j’ai gagné le premier prix avec ma robe Coquelicot sur le thème des fleurs !

Quel poste occupais-tu lorsque tu étais salariée en CDI ?

 

J’ai tout d’abord travaillé pendant 3 ans chez Promod à Cergy en tant que vendeuse, puis je suis revenue à ma passion en travaillant en tant que maroquinière pendant 4 ans dans un atelier de maroquinerie à Paris, un sous traitant de marques de luxes. 

Entreprendre n’est pas une mince affaire surtout lorsqu’on occupe un poste en CDI.

 

Comment as-tu pris la décision de quitter ton ancien poste pour te lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

 

J’étais salarié comme la plupart du monde, un statut rassurant certes mais au fond de moi j’avais cette petite voix qui me poussait à me lancer. J’ai toujours entrepris que ce soit mon association dès l’âge de 20 ans, mes projets… Même si j’essayais de l’étouffer l’envie était là. Mon projet a petit à petit mûri dans ma tête, j’imaginais déjà telle ou telle box tout en travaillant…

Dans mon atelier de maroquinerie l’évolution n’était pas possible, j’avais beaucoup appris mais ça ne m’apportais plus et puis c’était de l’autre coté de Paris, j’effectuais plus de 3 heures de transport par jour. 

Avec mes horaires de travail et mon association, je n’avais plus de temps pour moi, ni pour mon entourage. Cela commençait carrément à devenir un véritable problème pour me dégager du temps et pour eux, et pour moi et avec moi-même surtout. 

J’ai retourné la situation dans tout les sens. J’en ai beaucoup parlé avec mon chéri, qui m’a soutenu et encouragé à suivre mes rêves. La décision fut prise ! Ce fut pour moi un moment de lucidité. C’était maintenant ou jamais. 

J’ai fermé l’association pour me laisser plus de temps, ensuite j’ai quitté mon poste de maroquinière pour enfin prendre mes rêves en mains.

Quels conseils pourrais-tu donner à une femme qui souhaite se lancer dans l’entrepreneuriat ? 

 

N’écoute pas les aprioris ! Fonce, change, toi aussi les choses !

Il faut aider au changement de mentalité, être femme et entreprendre, c’est aussi un geste politique. C’est vouloir montrer au monde que les femmes en sont capables, au même titre que les hommes. Plus nous serons nombreuses à le faire, plus les mentalités évolueront dans ce sens ! N’écoute pas les aprioris ! Fonce, change, toi aussi les choses !

 

C’est important de proposer des produits et services conçus pour les femmes

Selon le secteur dans lequel tu souhaites entreprendre, Tu auras peut-être l’occasion d’apporter aux femmes des produits ou services mieux conçus pour elles. Il n’y a rien de pire que les produits pour femmes conçus par des hommes ! Qui mieux qu’une femme pour savoir ce qu’une autre femme attend d’un produit ou service ? 

Tu peux te poser la question : quel problème puis-je régler ? Quel est la solution à ce problème ?

 

De même, manquer de confiance en soi ne devrait jamais être un frein pour créer son entreprise. Car devenir entrepreneure est un incroyable boost pour l’estime de soi, pour peu qu’on sache reconnaître ses succès et ne pas trop  culpabiliser pour ses échecs. Il faut savoir être fière de soi et utiliser cette fierté pour grandir !

C’est aussi indispensable de pouvoir écouter son corps de femme, être entrepreneure c’est aussi pouvoir travailler en écoutant son corps de femme. Si tu as des règles très douloureuses, tu peux prévoir d’effectuer des tâches simples durant ces jours-là par exemple.

 

Quels sont les challenges  que tu rencontres dans ta vie d’entrepreneuse?

 

Personnellement, je n’ai pas rencontré de grandes difficultés à entreprendre en tant que femme, j’ai toujours eu ça en moi. Mais il y a tout de même des mauvais côtés qu’il faut connaître ! Heureusement, ils sont largement compensés par les bons côtés, et c’est bien là ce qui me motive tous les jours ! Il arrive que l’on doive subir l’étroitesse d’esprit de certaines personnes…

Si être une femme et entreprendre permet de participer au changement de mentalité, il faut savoir que tout n’est pas gagné tous les jours. Tu auras peut-être à faire à des personnes qui te jugeront parce que tu es une femme. Par exemple un banquier ou un fournisseur. N’accepte pas de travailler avec ces personnes ! Tu as choisi l’indépendance, ce n’est pas pour subir des mentalités arriérées.

Monter son entreprise peut parfois être un frein pour la vie de famille. Cela peut par exemple t’amener à retarder le moment de faire un enfant. Avant de te lancer, interroge-toi sur tes priorités et discutes-en avec ton partenaire. Cela évitera des tensions et des regrets ! 

Si tu souhaites avoir un enfant, essaie de le prévoir en amont, pour alléger ta masse de travail quand il sera là tout simplement, entoure-toi. Et surtout renseigne-toi bien sur la protection sociale de la dirigeante, c’est à dire toi. Tu peux pour cela te tourner vers ton assurance maladie & ton assurance personnelle.

Travailler chez soi et subir la charge mentale peut aussi s’avéré compliqué, 

beaucoup d’entrepreneures travaillent depuis chez elles, particulièrement celles qui ont choisi le statut de micro-entrepreneur et travaillent donc seules. Dans ce cas, il faut bien faire comprendre à ton partenaire que ce n’est pas parce que tu travailles à la maison que tu dois t’occuper de tout, tu es à la maison ok, mais à la maison pour travailler et non pour faire le ménage. La répartition des tâches doit être égale pour t’éviter la charge mentale. Le stress d’être entrepreneuse est suffisant !

 

Comment est née l’idée de Pause Moderne ?

 

J’ai vu des burn-out fleurir autour de moi, comme tout le monde me diras-tu, et de là, a commencé l’idée du Do It Yourself. J’ai pris plaisir à partager mes DIY, avec mes amies au tout début, puis des copines, des voisines, et les copines de voisines…

On a commencé par se retrouver toutes ensembles une fois par semaine, à « DIYer » à se partager quelques conseils, autour d’un goûter-café, pour une pause dans le temps, digne de ce nom et entre nous.

Au fil du temps, l’idée de transformer cette Pause-café en une vraie communauté s’est tout naturellement imposée dans ma vie. Je trouvais ces moments addictifs et vitaux.

Tu l’auras compris : PAUSE MODERNE, Une communauté que je souhaiterais maintenant élargir, parce que nous le valons bien !

 

Si tu souhaites toi aussi émulsionner ta créativité avec nous, développer tes sens artistiques, et ton moi profond : tu es la bienvenue ! 

Deux notions sont au cœur de Pause Moderne do it yourself et l’importance de prendre du temps pour soi. Peux-tu nous dire pourquoi ces notions sont importantes pour toi ? Et comment tu les intègre à Pause Moderne ?

 

Le DIY est un terme anglais qui veut tout simplement dire : FAIS LE TOI MÊME surtout FAIS LE PAR TOI MÊME ! Le Do It Yourself c’est une philosophie, un état d’esprit, une façon différente de voir les choses. Le fait de faire soi-même les choses, prendre du temps pour les faire, prendre conscience du temps qui passe…

Un Do It Yourself, c’est une notice, une façon de faire, parfois même si on est un peu débrouillard on peut comprendre juste au travers d’une photo ou d’un schéma. Ça concerne un peu tous les domaines, le tricot, la peinture, la broderie, même le bricolage. C’est une façon différente de consommer. Et puis c’est aussi découvrir. Se dépasser, aller plus loin. Le Do It Yourself c’est apprendre de nouvelles choses. Se valoriser soi-même. Etre fière de soi, fière d’avoir réalisé par soi-même quelque chose.

PAUSE MODERNE a pour vocation de mêler la découverte de nouvelles pratiques et prendre du temps pour soi.

Le développement personnel quant à lui commence par une profonde réflexion sur ta façon de vivre, ce que tu aimerais changer dans ton quotidien, les améliorations que tu voudrais apporter à tes relations professionnelles ou amicales. C’est en réalité une sorte de psychologie que tu pratique seule et dont l’unique but est d’améliorer ta qualité de vie, ton estime de toi mais aussi la confiance que tu as en toi. Ce qui il y a de bien avec le développement personnel c’est que tu choisis tes objectifs et les moyens que tu vas employer pour y arriver. Personne ne va te pousser à faire tel ou tel projet, tu seras en quelque sorte ton propre patron. Et c’est en ça que le développement personnel à toute sa place dans le projet Pause Moderne.

Quels types de produits peut-on retrouver dans une box Pause Moderne ?

 

Une box mensuelle, tout le monde connait le principe, c’est recevoir tous les mois une boîte avec à l’intérieur un objet/concept de son choix. Une box mensuelle c’est un coffret de produits que tu reçois chez toi pour un mois ou en t’abonnant en ligne.

PAUSE MODERNE sert avant tout à relier ta créativité et un moment détente. En gros allier développement personnel aux travaux manuels, pour prendre à 2 mains, le temps pour soi. Avec toujours ce même effet de surprise à découvrir en ouvrant sa box.
Chaque mois on retrouve à l’intérieur un kit de Do It Yourself, une pause gourmande quelque chose à manger et quelque chose à boire, un livret de développement personnel et une surprise ! 

Ainsi, tu peux t’imaginer et fantasmer un peu sur cette pause que tu pourrais t’offrir, à ce moment pour toi, à ce moment que tu vas enfin pouvoir t’accorder. Ce DIY que tu vas entamer avec une gourmandise en bouche.

 

Quelles sont les valeurs de Pause Moderne ?

 

Pour moi c’est avant tout le bien être ! Mais surtout que cette box soit aussi écologique ! Le moins de plastique possible et la plus éthique aussi 🙂

Quels sont les prochains objectifs De Pause Moderne ?

 

Le but est bien sur de développer Pause Moderne, envoyer des boxs à l’étranger ! Et pourquoi pas avoir un atelier en dehors de mon chez moi. 

En parallèle de Pause Moderne tu as créé  le Collectif de créateurs « Crea Sid », pourrais-tu nous en parler ? Quelle est la mission de ce collectif ? Combien de membres compte-t-il ? 

À la suite de mes études dans la couture et le stylisme en région parisienne, j’ai monté mon association de couture, et enseigné la couture à des jeunes de 7 ans jusqu’aux femmes de mon quartier.

L’association s’est ensuite transformée en Collectif de créateurs « Crea Sid »,  avec 8 membres actifs, notre objectif était de promouvoir les jeunes créateurs et de les sortir de l’isolement, de l’entreprenariat en solitaire, un moyen de partager, s’aider, et d’en apprendre d’avantage tous les jours avec d’autres créatrices.

Nous organisions des ateliers à thèmes pour partager notre savoir mais aussi des événements comme le Christma’sid un marché de Noël complètement décalé avec des créateurs originaux. Et avec même un père Noël vert acidulé dans un théâtre tout doré !

 

Que penses-tu de la notion de sororité ?

 

Je pense que c’est essentiel et très important ! Il faut se serrer les coudes et s’entraider au maximum 🙂 

 

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

 

Permettre à plus de femmes de prendre du temps pour elles ! 

Merci à Sandrine d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, si cet article vous plaît n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à cliquer sur le petit coeur sous l’article. Vos retours seront grandement appréciés.

 

Loading Likes...
  • Comments ( 2 )

  • avatar
    Pause Moderne

    Merci de m’avoir permis de m’exprimer sur ton blog 🙂

    • avatar
      Claudine

      Avec grand plaisir.

Laisser un commentaire

TOP