Meet Her: Anaïs Goumy

Aujourd’hui je partage avec vous mon second article de la catégorie Work /Entrepreneuriat au féminin. Pour inspirer toutes les girls boss qui me lisent j’ai décidé de partager avec vous des parcours inspirant de femmes actives ou entrepreneures. Et on commence avec Anaïs

Rencontrer Anaïs a été un vrai plaisir.  Elle est sympa, elle a les pieds sur terre et elle maîtrise son sujet… un rêve de femme.

Anaïs vit à Miami où elle est Marekting & PR Manager chez Le Roy Rene U.S.

Son parcours, c’est un peu un rêve, bâti sur le travail, la perseverance et la détermination. Elle m’a beaucoup inspiré !

Je lui laisse la parole…

Dans quelle (s) école (s) as-tu étudié ?

Après mon baccalauréat je suis rentrée à l’ISCOM (Institut Supérieur de Communication) j’y suis restée 4 ans pour mon Master I en International Global Communications, le cursus international et 100% anglophone que propose cette école. Par la suite j’ai choisi de faire un MBA à Sup de Pub en Luxury Marketing and Communication.

 

As-tu toujours voulu faire de la communication et du marketing ?

J’ai toujours été fasciné par les publicités à la télévision. Même au cinéma je préférais largement les publicités qui passaient avant le film que le film lui-même. J’ai d’abord pensé faire une école de cinéma pour me lancer dans la réalisation (je réalisais beaucoup de courts métrages étant plus jeune) mais c’est mon père qui m’a incité à faire directement une école de communication car pour lui savoir vendre un produit c’est mieux que de savoir le filmer.

 

Dans quel (s) secteur (s) d’activité (s) as-tu orienté la recherche de tes stages lorsque tu étais étudiante ?  

Le côté international m’a toujours attirée, j’ai donc réalisé tous mes stages dans des compagnies internationales. Pour ce qui est des secteurs d’activités j’ai touché un peu à tout ; agence de publicité, secteur du luxe, institutions gouvernementales, l’évènementiel, etc. Je voulais absolument tout voir et tout apprendre pour choisir par la suite le secteur qui me conviendrait le mieux. Et c’est le secteur du luxe qui m’a immédiatement plu. C’est un secteur qui ne connaît pas la crise et où l’on peut travailler avec d’énorme budget ce qui laisse une grande liberté pour les actions marketing et toute la communication.

 

Quel souvenir gardes-tu de ta vie étudiante ?

Les rencontres que j’ai pu faire sont mon meilleur souvenir. Que ce soit les étudiants de ma classe qui venaient des 4 coins du monde ou toutes les personnes que j’ai pu rencontrer lors de mes différents stages en France et à l’étranger. Quand on est étudiant c’est très important de se créer son réseau. Aujourd’hui vivant à Miami j’ai d’anciens camarades de classe, collègues et même ex-boss qui sont venus me visiter !

 

Quel est le 1er emploi que tu as occupé après tes études ?

2 jours après la fin de mes études et de mon contrat en alternance au sein du magazine ELLE, j’ai été embauchée chez BIRCHBOX, le géant américain de la beauté en boite, en tant que Content Project Manager. Un très beau poste où je m’occupais de tout le contenu (vidéos, photos, interviews, films) des différentes marques que propose BIRCHBOX sur les différents réseaux sociaux. C’était le job parfait pour moi car j’écrivais les « scénarios », je choisissais les marques à mettre en lumière et je passais en studio pour filmer le tout avec une équipe professionnel. Je ne suis restée que 5 mois malheureusement car j’ai eu cette belle opportunité à Miami que je n’ai pu refuser…

 

Les jeunes diplômés galèrent toujours un peu (beaucoup) avant de trouver un premier emploi qu’elle a été ton expérience à toi ?

Je n’ai pas attendu la fin de mes études pour me mettre en recherche active. J’ai postulé pendant des nuits entières sur LinkedIn, j’ai passé de nombreux entretiens et surtout je ne me suis pas précipitée à accepter le premier job qu’on m’offrait. J’ai pris le temps de choisir un post qui me convenait et qui correspondait à mes attentes salariales. Il faut savoir ce que l’on vaut et se battre pour. Evidemment j’ai aussi fait marcher mon réseau. Lors de mes 5 années d’étude j’ai rencontré et travaillé avec beaucoup personnes et ces personnes, même depuis l’étranger, m’ont aidé lors de ma recherche. Elles ont fait marcher leur réseau, m’ont écrit des lettres de recommandation et ont appuyé ma candidature auprès des entreprises.

Après un passage chez Birchbox, aujourd’hui tu travailles à Miami. As-tu postulé pour le poste que tu occupes actuellement ? Peux-tu nous raconter ton parcours sur le sol américain ?

Ayant déjà réalisé 2 stages en Amérique dont un au gouvernement américain à la U.S. Navy et je savais que je voulais absolument y travailler. L’ambiance est totalement différente et je trouve qu’on a plus d’opportunité qu’en France lorsqu’on est jeune. Aux USA la jeunesse est une qualité alors qu’en France c’est un manque d’expériences. J’ai donc recherché pendant de long mois un VIE (Volontariat International en Entreprise) en postulant à de nombreuses offres. J’ai été sélectionné parmi plus de 400 candidats pour ce job à Miami et après de nombreux entretiens Skype, téléphone, et j’en passe, j’ai eu le job !  Je me suis littéralement battu pour ce poste, j’ai montré que j’étais motivée, débrouillarde et j’ai partagé mes idées de communication/marketing avant même d’avoir le poste et je crois que mon audace a plu.

 

Peux-tu nous raconter une journée type ?

Ce que j’aime c’est qu’il n’y a pas de journée type justement. Chaque journée est différente. Je travaille pour une marque de confiserie de luxe Français en tant que Marketing and PR Manager, je m’occupe donc de faire connaître les produits de cette marque sur le sol américain. Parfois pendant plusieurs jours je ne vais pas au bureau et je vais démarcher physiquement des marques, compagnies et entreprises évènementielles dans tout Miami pour des partenariats. Nous en avons fait avec Dior, Sysley et Hennessy par exemple.

Quand je m’occupe de gérer le contenu sur les différents réseaux sociaux de la marque je peux le faire depuis chez moi au bord de la piscine.

En tant que manager je dois aussi aller travailler à la boutique qui se trouve dans un centre commercial très chic à Brickell et je peux rester travailler jusqu’à la fermeture à 22h. A la boutique je m’occupe du merchandising comme refaire la vitrine mais aussi de gérer le stock et de passer les commandes des produits les plus « hot » qui viennent directement de France.

Vous l’aurez compris chaque journée est une aventure et je gère mon agenda comme je l’entends en fonction des besoins et missions de la semaine. Mon boss me fait entièrement confiance et je suis totalement libre, à l’américaine quoi !

 

Quels sont les aspects de ton job tu apprécies le plus ?

Ma liberté et mon autonomie car je n’ai personne qui me dit quoi faire. Je suis la seule personne en charge du marketing et des relations de presse alors on me laisse faire mon job comme je l’entends et gérer mon emploi du temps comme il me convient du moment que les résultats sont positifs.

Quelles sont les différences entre la vie pro Française vs la vie Américaine ?

La hiérarchie est beaucoup moins stricte ici, il n’y a pas cette distance relationnelle comme en France avec mon employeur pourtant c’est un français lui aussi mais l’entreprise fonctionne vraiment à l’américaine. Je peux venir travailler en short/t-shirt et je ne suis pas obligée de rester tard au bureau pour prouver quelque chose et ça, ça change de la France ! Une fois que mon travaille est fini, je rentre peu importe l’heure qu’il est.

 

Penses-tu revenir en France un jour ?

Malheureusement mon visa n’est pas éternel et avec la nouvelle politique pour les étrangers mise en place par Trump c’est impossible de renouveler un visa, je vais donc rentrer en France à Paris en avril prochain ou bien migrer au Canada. C’est une solution qui me plait de plus en plus et ayant déjà travaillé là-bas pour un stage au Parc Olympique de Montréal j’en garde un très bon souvenir.

 

Quels sont les trucs cools que tu aimes faire pendant ton libre ?

Le côté cool de vivre à Miami c’est qu’il y a la plage et le soleil toute l’année. Donc sans surprise quand je ne travaille pas je vais bronzer à la plage ou à la piscine avec mes amis. Miami est aussi très connu pour son côté nightlife unique au monde alors je sors beaucoup en club les week-ends, j’ai même rencontré Chris Brown un soir !

 

Quel (s) conseil (s) pourrais-tu donner à une personne qui souhaite travailler aux États-Unis?

Ne jamais abandonner ! C’est ce qu’un pote à moi m’a dit quand je ne trouvais rien après des mois de recherche et que j’allais abandonner en me résignant à rester vivre à Paris. J’ai donc continué en postulant à cette offre d’emploi pour Miami un peu comme le coup de la dernière chance et ça a marché ! Alors postulez sur tous les sites possibles, envoyez vos CV en candidature spontanée et n’hésitez pas à relancer les employeurs chaque semaine. Il faut montrer votre motivation, aux Etats Unis ce n’est pas l’expérience qui compte mais la personnalité, ne l’oubliez pas!

 

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir ?

Que je puisse trouver une entreprise qui est prête à me sponsoriser et dépenser beaucoup d’argent pour que je puisse rester aux Etats Unis et prétendre à la green card dans quelques années. Mais si ça ne marche pas, juste un très bon retour en France avec une nouvelle aventure !

 

Merci à Anaïs d’avoir pris le temps de répondre à mes questions, si cet article vous plaît n’hésitez pas à laisser un commentaire ou à cliquer sur le petit coeur sous l’article. Vos retours seront grandement appréciés.

Loading Likes...
  • Comments ( 13 )

  • avatar
    Angie

    SUPER Article ! Interview inspirant et intéressant !
    Je te souhaite beaucoup de réussite pour la suite Anais !

    • avatar
      Claudine

      Merci et je souhaite la même chose à Anaïs!

  • avatar
    madamelifestyle30

    Super intéressant cet interview ! Je te souhaite beaucoup de réussite 🙂

  • avatar
    Céline Carel

    Sympa comme format d’article 🙂
    Beau partage et super expérience, merci 🙂

    • avatar
      Claudine

      Merci pour ton commentaire et ravie que l’article te plaise.

  • avatar
    alineauxpaysdesbonsplans

    Interview très intéressante et inspirante vraiment très réussie , cette jeune femme à un super parcours qui donne et une belle réussite,. À bientôt sur un autre de tes articles.

    Aline

    • avatar
      Claudine

      Merci Aline! A très bientôt!

  • avatar
    cj-envadrouille

    Quel article intéressant et inspirant ! Bravo, j’ai adoré le lire et …cerise sur le gâteau (et pas sur le Calisson😉) j’habite pas très loin de la fabrique de la confiserie la plus célèbre de Proven ce . Bravo à Anaïs de représenter aussi bien la France aux USA.

    • avatar
      Claudine

      Merci Christine, ton retour me fait très plaisir. Anaïs est une excellente ambassadrice de la France je te rejoins sur ce point également.

  • avatar
    Le p’tit monde d’Alice

    Une jolie découverte qui peut donner espoir à beaucoup 🙂 Tout est dans la détermination !

    • avatar
      Claudine

      Tout à fait! Je te souhaite la réussite dans tes projets également

  • avatar
    Nina

    Coucou ma belle, intéressant cet interview, ça booste !
    Bisous des îles

    • avatar
      Claudine

      Hello Nina,

      Merci pour ton passage sur mon blog, ça me fait tellement plaisir et contente que l’article te plaise.

      Gros bisous de Paris et envoie moi du soleil de ta belle île stp.

Laisser un commentaire

TOP